Bayrou et le Modem à trois jours de la renaissance

Publié le par Le.vent.qui.souffle.sur.Chelles

http://nouvelledonne.blog.20minutes.fr/archive/2007/11/28/bayrou-et-le-modem-a-trois-jours-de-la-renaissance.html
28 novembre 2007
 
 
 

08907b4a0ec5093f52db7695821291cb.jpgPetite info en forme de bonne nouvelle pour "la bande a Bayrou" a trois jours du congrés fondateur du Mouvement Démocrate. Le congrés fait le plein. Selon une source proche de l'organisation le nombre d'inscrits dépasserait en effet largement les prévisions les plus optimistes. Signe que le bouillonnement d'idées et la motivation au sein de l'équipe "orange" ne sont pas retombé malgré le score mitigé aux législatives, les "peaux de banane" et les tentatives d'intimidation de part et d'autres (débauchages à répétition, création de missiles anti Modem comme le "Nouveau Centre" ou "Gauche Moderne") et malgré l'accouchement difficile des statuts du parti. A moins d'un coup de théatre le Mouvement démocrate devrait s'affranchir définitivement ce week end de l'ére UDF et de son positionnement de parti inféodé à la droite pour l'éternité. Ce recentrage à "l'extrême centre" conforme aux voeux de son président (qui le defend depuis le début des années 2000) sonnera le veritable lancement du premier nouveau parti d'envergure en France depuis des décennies. Fort de ses 7 millions d'élécteurs à l'éléction présidentielle et de son score de 8% aux législatives le Mouvement Démocrate prendra son envol et tentera d'imposer dans notre pays un positionnement alternatif au socialisme (PS) et au libéralisme (UMP). Les "démocrates" (ne ditent plus jamais "centristes") défendent une autre vision de la société plus réaliste que le socialisme et moins brutale que le libéralisme débridé fondée sur (entre autres) :

 

- Une économie de marché régulée, redistributrice et plus responsable

 

- La position centrale de l'écologie et du développement durable dans notre société

 

- La défense des valeurs premieres de notre république (liberté, égalité, fraternité et laicité)

 

- La réduction de la dette

 

- L'indépendance de la presse et des médias face aux groupes financiers en liaison avec l'état

 

- La moralisation de la vie politique et des affaires

 

- Un état régulateur de la société, ni état providence, ni interventionniste à outrance.

 

- L'importance premiere de l'éducation

 

- une vision équilibrée et indépendante de notre politique étrangère (ni inféodé a un bloc ou a l'autre mais entretenant des relations franches, cordiales et integres avec l'ensemble des acteurs du monde multipolaire en émérgence tout en défendant ses spécificités)

 

- Une Europe politique forte et unie autours de valeurs aspirationnelles communes susceptible de faire entendre sa voix et pas seulement une europe économique.

 

- Plus d'état la ou cela va mal et moins la ou cela va bien.

 

- Plus de responsabilités pour les citoyens dans le fonctionnement de la république.

 

Une fois cette étape cruciale franchie le Mouvement Démocrate s'appretera à roder son organisation et ses valeurs à l'occasion des éléctions municipales. Une étape qui s'annonce difficile comme l'a rappeler François Bayrou, mais qui devrait permettre l'émérgence d'une nouvelle génération de citoyens politiques et de renouveller les cadres du parti marquant ainsi la fin de l'ére UDF et une nouvelle page du paysage politique français.

 

Nouvelle Donne.

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article