«On me reproche de plaider l'ouverture»

Publié le par Le.vent.qui.souffle.sur.Chelles

http://www.20minutes.fr/article/200848/Strasbourg-On-me-reproche-de-plaider-l-ouverture.php

Le porte-parole national des Verts Yann Wehrling aux Journées d'été des Verts, le 26 août 2007 à Quimper.
 

Fred Tanneau AFP/Archives ¦ Le porte-parole national des Verts Yann Wehrling aux Journées d'été des Verts, le 26 août 2007 à Quimper.

 
 

Yann Wehrling, porte-parole national des Verts, se retire des municipales. On lui reproche de vouloir discuter avec le Modem...

 

Vous vous retirez de la liste des Verts aux municipales strasbourgeoises de 2008...

 

Oui, car on me reproche d'avoir plaidé pour l'ouverture d'une discussion avec le MoDem. Je pense qu'au moment où la population s'ouvre à l'écologie, l'écologie doit s'ouvrir à la population. Il faut aujourd'hui travailler avec toutes les personnes qui se sentent sensibilisées, car il y a urgence.

 

Que reprochent vos anciens colistiers à cela?

 

Je ne sais pas vraiment. Peut-être que le MoDem n'est pas assez à gauche. Or, il y a là de vrais écologistes, comme Corinne Lepage [ancienne ministre de l'Environnement]. Je ne comprends pas cette fermeture d'esprit. Le problème de certains Verts est qu'à force d'essayer de se rassurer en se disant qu'ils sont à gauche, ils en oublient d'être écologistes.

 

Serez-vous aux municipales sur une autre liste?

 

Aujourd'hui, je ne sais pas. Je ne dis pas que je n'ai pas de contacts avec d'autres listes, mais que les choses soient claires, je ne suis en pourparlers avec personne.

 

Avez-vous l'intention de quitter les Verts?

 

Je n'ai aucune envie d'aller dans un autre parti. Je suis Vert depuis dix-neuf ans et je compte encore le rester. S'ils ne me veulent plus, c'est à eux de décider. Néanmoins, je n'ai pas envie de continuer dans une logique qui n'est pas constructive.

 


Recueilli par Philippe Wendling

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article