Les électeurs, loin de bouder les urnes, ont le vote "intermittent et sélectif", selon l'INSEE

Publié le par Le.vent.qui.souffle.sur.Chelles

AP | 27.12.2007 | 00:00

Les électeurs français, loin de bouder les urnes, s'expriment "par un vote intermittent et sélectif": c'est la leçon, selon l'INSEE, des deux scrutins de 2007, marqués par un niveau "exceptionnel" de participation pour l'élection présidentielle et un "record historique" d'abstention aux législatives.

Plus de 42 millions de Français étaient inscrits sur les listes électorales de France métropolitaine, soit trois millions de plus qu'au printemps 2002. En 2007, seuls 14,7% des inscrits n'ont pas participé au premier tour de l'élection présidentielle, autant au second tour, des taux d'abstention "parmi les plus faibles de la Ve République", rappelle l'Institut national de la statistique et des études économiques, dans une étude publiée jeudi.

LIRE LA SUITE

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article