Municipales RENNES : Le Brun manque son coup de poker

Publié le par Le.vent.qui.souffle.sur.Chelles

jeudi 3 janvier 2008 - 17:56

En mars prochain, lors du premier tour des municipales, l'UMP de Boudjema et le Modem d'Ollivro vont tenter de tenir tête au PS de Delaveau. Cet après-midi, Loïck Le Brun, actuel leader de l'opposition municipale, a tenté un coup de poker. Il a tout mis sur le tapis : « sans union, je ne crois pas à la victoire ». Une démarche qui n'est pas du goût de l'UMP, ni de celui du Modem...

undefinedPetit coup d'oeil sur le calendrier : J-68 avant le premier tour des élections municipales. On peut dire que la campagne s'est lancée plus que mollement et, mine de rien, ça approche à grand pas. Aujourd'hui, la course municipale a pris des airs de poker à droite. Alors que tout le monde semblait avoir ses cartes en main, Loïck Le Brun, leader de l'opposition municipale, a mis son grain de sel. Il veut tout faire pour redistribuer les cartes.

Suivez la mise en scène : autour de la table, vous avez tout d'abord le mastodonte, celui que personne ne peut couler en un tour, le PS. Pourtant, avec le changement de joueur, passage de relais d'Edmond Hervé à Daniel Delaveau, leur jeu n'a jamais été aussi faible depuis plus de trente ans.

 
En face, il y a ceux qui peuvent réussir un coup : l'UMP et le Modem notamment. Pour Karim Boudjema (UMP) et Caroline Ollivro (Modem), il s'agit de jouer les mains le plus justement possible. Actuellement, les deux tentent « le coup » de leur côté.

LIRE LA SUITE

 

Publié dans DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article