La hausse des cours accentue le sentiment d'appauvrissement des ménages français

Publié le par Le.vent.qui.souffle.sur.Chelles

[04/01/08]

La part des produits pétroliers reste marginale au sein de la consommation. Mais, liée à l'augmentation concomitante des prix de l'alimentation et du tabac l'an dernier, l'inflation énergétique renforce le sentiment de perte de pouvoir d'achat.
Le franchissement de la barre des 100 dollars le baril de pétrole risque de résonner, pour les ménages français, comme un nouveau signe d'appauvrissement. L'essence fait en effet partie, avec la baguette de pain ou le paquet de cigarettes, de ces produits dont le prix forge irrémédiablement l'opinion sur l'évolution générale de l'inflation. Si la hausse des prix des produits pétroliers, qui a atteint 16,3 % sur un an en novembre, pèse effectivement sur le budget des ménages, l'impact peut pourtant être relativisé.

LIRE LA SUITE

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article