Vers la création d'"unités territoriales de quartier"

Publié le par CHELLES AUTREMENT

publié le  14 janvier 2008

Michèle Alliot-Marie a présenté, lundi, son "pacte de sécurité" qui sera expérimenté dans trois sites de Seine-Saint-Denis avant d'être étendu au plan national. Il prévoit notamment la création d'unités territoriales de quartier.

 

 

Mise au placard en 2002, la police de proximité refait surface... sous un nouveau nom.  En présentant lundi après-midi son "pacte de sécurité" lors de la conférence de cohésion sociale de la Seine-Saint Denis, la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a annoncé la création d'unités territoriales de quartier. L'enjeu : resserrer le lien entre police et population. Ces unités verront le jour dès le mois de mars, à titre expérimental, dans trois sites pilotes de ce département souvent dépeint comme le plus criminogène de France : le Franc-Moisin à Saint-Denis, les Bosquets, le Bois du Temps et le Chêne pointu à Clichy-Montfermeil et la Cité des 4.000, à La Courneuve. Composées d'une dizaine de policiers volontaires, ces unités devront "assurer une présence visible et dissuasive et identifier et interpeller les délinquants". "Je souhaite qu'une relation particulière s'instaure entre ces unités et les élus", a insisté la ministre en réfutant le terme de "police de proximité". L'expérience pourra ensuite être reproduite dans d'autres départements prioritaires (Bas-Rhin, Rhône, Val-d'Oise et Val-de-Marne) avant d'être généralisée au plan national.



LIRE LA SUITE

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article