Les départements supprimés au profit des agglomérations

Publié le par CHELLES AUTREMENT

[ 21/01/08  ]

Le rapport Attali propose de faire disparaître une institution plus que bicentenaire au profit de pouvoirs locaux plus modernes qu'incarnent les régions et les agglomérations.

La France vivra peut-être en mars prochain l'une de ses dernières élections cantonales. Si la proposition du rapport Attali de « faire disparaître en dix ans » le département se concrétise, ce scrutin n'aura plus lieu d'être. Pour peu qu'émergent, comme le souhaite la commission, des « intercommunalités renforcées », dotées de certaines compétences départementales, et que les régions soient confortées « significativement dans leurs compétences traditionnelles », il en sera fini en 2018 de cet échelon territorial plus que bicentenaire.

A l'obsolescence programmée du pouvoir des conseils généraux et de leurs 4.037 élus, le rapport Attali oppose la montée en puissance d'agglomérations d'au moins 60.000 habitants. Un niveau de regroupement considéré comme « la taille critique qui permet de diminuer les coûts des services publics locaux » et de l'administration territoriale.

LIRE LA SUITE

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article