Jacques Attali : "Le président peut agir, à condition d'avoir le courage d'être provisoirement impopulaire"

Publié le par CHELLES AUTREMENT

LE MONDE | 23.01.08 | 12h12  •  Mis à jour le 23.01.08 | 16h35

Jacques Attali, président de la commission sur "la libération de la croissance", a remis mercredi au président de la République et au premier ministre son rapport, qui comporte 314 propositions (Le Monde du 20-21 janvier).

Nicolas Sarkozy a dit qu'il mettrait en œuvre tout ce que vous proposerez. Qu'attendez-vous de lui ?
 

C'est au président et au gouvernement de décider ce qu'ils veulent faire du rapport. Ils porteront aux yeux de l'Histoire la responsabilité d'avoir saisi ou laissé passer cette chance unique de réformer. L'exécutif a eu le courage de demander à une commission indépendante, sans penser aux lobbies de toute nature, de lui dire comment lever les freins à la croissance. Nous avons fait rapport au pays.LIRE LA SUITE

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article