Jean-Louis Debré pourrait être membre du Modem ?

Publié le par CHELLES AUTREMENT

23.01.2008

Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel, n’hésite pas à faire valoir ses opinions sur le style de gouvernance de Nicolas Sarkozy ou sur les ministres dits d’ouverture.

 

Respectueux des institutions, cela va sans dire, il égratigne le style du président de la république et notamment en préférant se référer à Jacques Chirac.

 

Il qualifie de « pigeons voyageurs » les ministres d’ouverture.

 

Son analyse sur lesdits ministres dont il ne forme aucune critique personnelle, est pertinente : il affirme que la tendance actuelle et de se réunir autour d’un leader et non autour d’idées politiques fortes.

 

Les membres du PS, qui sont passés chez Nicolas Sarkozy mais plus particulièrement les politiques UDF qui sont partis vers Nicolas Sarkozy, l’ont fait pour se réunir autour d’un homme, d’un « chef charismatique. »

LIRE LA SUITE

 

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article