La délicate conduite de la rupture

Publié le par CHELLES AUTREMENT

La Tribune.fr - 05/02/08 à 8:49 - 759 mots

 
La réforme de l'Etat se heurte aux pesanteurs bureaucratiques et psychologiques. Thierry Bellot, président du cabinet d'audit et de conseil Bellot, Mullenbach et associés, et Laurent Paumelle, associé en charge du conseil en management et du secteur public, en soulignent les enjeux.
 

La gestion de la réforme de l'Etat du président de la république est en passe de devenir un cas d'école en matière de management public. Quelques-uns ont pu se gausser de ce qui a été présenté comme un système de notation des ministres. Les mêmes d'ailleurs s'interrogeaient sur le pouvoir exorbitant prêté au secrétaire général de l'Elysée, s'inquiétaient de l'omniprésence médiatique du président ou encore ramenaient la politique d'ouverture à de simples turpitudes personnelles. Ces mesures ont pourtant au moins un point commun : elles relèvent toutes des techniques de conduite de changement bien connues des consultants pour implanter durablement dans les entreprises les évolutions voulues par leurs dirigeants.

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article