Municipales: droite inquiète, gauche encouragée par le contexte national

Publié le par CHELLES AUTREMENT

 

VERSAILLES (AFP) — Dans les couloirs du congrès à Versailles, les parlementaires de droite, inquiets de la baisse de popularité du chef de l'Etat et des résultats des législatives partielles, veulent "la jouer local" aux élections de mars, alors que ceux de gauche reprennent confiance.

Au lendemain de la chute de 13 points de Nicolas Sarkozy dans une enquête LH2, et de la conquête d'un siège de députée par une socialiste à Chartres, les responsables UMP cherchent à en minimiser la portée.

Pour le chef de file des députés UMP, Jean-François Copé, "c'est la loi du genre, quand on est dans la majorité, de connaître un tassement de popularité".

LIRE LA SUITE

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article