Le Pen condamné à 3 mois avec sursis pour avoir "falsifié l'Histoire"

Publié le par CHELLES AUTREMENT

Par Par Dorothée MOISAN AFP - Vendredi 8 février, 16h38

PARIS (AFP) - Le président du Front national, Jean-Marie Le Pen , a été condamné vendredi à Paris à trois mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende pour avoir "falsifié" l'Histoire, en minimisant les crimes commis par les nazis sous l'Occupation.

Le tribunal correctionnel de Paris a reconnu le leader d'extrême droite coupable de complicité d'apologie de crimes de guerre et de contestation de crime contre l'humanité, à la suite de propos publiés en janvier 2005 dans l'hebdomadaire d'extrême droite Rivarol.

Le parquet avait requis cinq mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende.

LIRE LA SUITE

 

 

Publié dans SOCIETE - SOCIAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article