Centristes sans frontières, par Patrick Jarreau

Publié le par CHELLES AUTREMENT

LE MONDE | 15.02.08 | 13h28  •  Mis à jour le 15.02.08 | 13h28

A un peu plus de trois semaines des élections municipales et cantonales des 9 et 16 mars, le paysage qui se dessine pourrait donner raison à François Bayrou. Les partis dominants, UMP et PS, connaissent des dissidences. Des alliances inattendues se forment. La bipolarisation classique, qui a dominé malgré tout, jusqu'à maintenant, la répartition du pouvoir dans les grandes villes, ne s'impose plus aussi facilement.

LIRE LA SUITE

Publié dans DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article