Le message des urnes

Publié le par CHELLES AUTREMENT

Pascal Aubert
Tous les signaux l'indiquent, la majorité doit s'attendre à passer un mauvais quart d'heure ces deux prochains dimanches.

Bien sûr la plupart des électeurs assurent que leur vote à ce scrutin municipal sera déterminé par des considérations locales.

Mais, pour l'occasion, la tentation d'adresser par l'intermédiaire des urnes un message à valeur nationale ne sera pas absente.

Consultés pour la première fois depuis le double scrutin qui a porté l'actuel président de la République et sa majorité au pouvoir il y a presque un an, les Français auront la parole et il serait surprenant qu'ils n'en usent pas pour exprimer leurs humeurs du moment.

L'interprétation en sera probablement délicate et, comme à l'accoutumée, certainement partisane.

Mais si le vote sanction dont rêve l'opposition doit plutôt prendre la forme d'un glissement à gauche, certaines listes aux couleurs de l'UMP ne seront pas sanctionnées exclusivement sur leur bilan local.

L'exceptionnelle chute de popularité d'un président bien élu il y a un an ne pourra pas être sans effet sur son camp.


LIRE LA SUITE

Publié dans DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article