« L'électorat MoDem est peu sensible aux consignes du parti »

Publié le par CHELLES AUTREMENT

Jean-François Doridot

Ipsos Public Affairs.

Le coeur de l'électorat MoDem battra-t-il dimanche à droite ou à gauche ?

C'est très difficile à dire. L'électorat MoDem est très composite, neuf, pas très construit politiquement. Cet électorat est peu sensible aux consignes de vote données par le MoDem au second tour. Seul 10 à 15 % accepte de changer son vote pour suivre les directives du parti.

Comment réagit l'électorat aux fusions MoDem-PS ou MoDem-UMP ?

Les fusions PS-MoDem sont risquées pour la gauche. Ce type d'alliance a une répercussion très nette sur les électeurs du PC et de la LCR, qui votent beaucoup moins PS au second tour si la liste est alliée avec le MoDem.

Comme à Marseille ?

C'est un cas particulier, car la liste MoDem y était menée par un ancien Vert Jean-Luc Bennahmias, identifié à gauche.


Recueilli par S. C. - ©2008 20 minutes

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article