Grandes villes : ces maires qui veulent changer leur cité

Publié le par CHELLES AUTREMENT

[21/03/08 ]
Sept portraits de nouveaux élus qui ont fait basculé le 16 mars une ville de plus de 100.000 habitants et dont le changement de gestion sera examiné à la loupe.

Les conseils municipaux élus au deuxième tour vont tenir leur première réunion ce week-end pour procéder à la désignation du maire et de ses adjoints. Autant l'élection du premier est sans surprise, autant celle des adjoints, peut, elle, faire l'objet de controverses, comme l'atteste la bagarre à couteaux tirés, cette semaine à Paris, entre élus communistes et Verts pour obtenir un maximum des postes convoités au conseil.

Cette difficulté politique se double cette année, pour la première fois, des contraintes liées à la loi de 2007 sur la parité. Mais celle-ci s'apprécie selon un schéma différent de l'élection des conseils municipaux : il s'agit d'une parité globale (par un scrutin de liste) et non pas d'alternance (un homme, une femme). Toujours est-il que cinq femmes président désormais aux destinées d'une ville de plus de 100.000 habitants (37, selon le recensement de 1999), soit seulement deux de plus qu'avant le scrutin des 9 et 16 mars : Maryse Joissains-Masini à Aix-en-Provence, Martine Aubry à Lille, Hélène Mandroux à Montpellier, qui viennent d'être rejointes par Adeline Hazan à Reims et Valérie Fourneyron, élue dès le premier tour à Rouen.

LIRE LA SUITE



Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article