Gilles Artigues dénonce "la tentative de destruction" du MoDem

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Gilles Artigues, nouveau conseiller général de la Loire et membre du comité exécutif du Mouvement Démocrate (MoDem), s'exprime sur la décision de Jean Arthuis, sénateur de la Mayenne et ancien ministre, de quitter le mouvement de François Bayrou pour "faire revivre l'UDF".

Gilles Artigues, dénonce "avec force la énième tentative de destruction de l'entreprise menée par François Bayrou pour transformer en profondeur, la vie politique française. Cette question de l'indépendance du Mouvement Démocrate a pourtant été tranchée, de manière claire et à la presque unanimité, lors du congrès fondateur du MoDem, en décembre dernier. Jean Arthuis ne respecte donc pas le choix des militants et "courageusement", s'épanche dans la presse, plus friande des propos de joueurs qui marquent contre leur camp que de ceux qui défendent, contre vents et marées, leurs couleurs".

Pour le patron du MoDem dans la Loire: "L'approche des prochaines élections sénatoriales explique cette brusque agitation. C'est en effet, à l'UMP, que Jean Arthuis doit sa Présidence de la Commission des Finances, au Palais du Luxembourg et il faut bien plaire à celui qui "vous a fait roi"...Tant pis, si les convictions en font les frais... Quelle logique, en effet à vouloir "ressusciter" l'UDF ? Le Nouveau centre, inféodé à l'UMP, ne joue-t-il pas déjà ce rôle de supplétif servile".

Gilles Artigues réaffirme sa fidélité à François Bayrou qui "reste un recours pour notre pays. Il est heureux qu'il y ait un homme qui ne se soit pas fait acheter par le pouvoir dominant et qui constitue une alternative plus crédible qu'un PS sans ligne claire et sans leader. Non, François Bayrou n'est pas un gourou, le chef d'une secte!".

LIRE LA SUITE

Publié dans MOUVEMENT DEMOCRATE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article