Scrutin législatif à un tour : l'UMP s'interroge

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Judith Waintraub - 22/04/2008 | Mise à jour : 23:42

Certains dirigeants du parti sont favorables à cette idée qui soulève l'hostilité des petites formations.

Le bipartisme va-t-il entrer pour de bon dans les mœurs françaises ? Nombre de dirigeants de l'UMP le croient. Nicolas Sarkozy lui-même a constaté lors du premier «comité de liaison» de la majorité, le 9 avril, que les petits partis tendaient à disparaître dans toutes les démocraties européennes, la nôtre comprise. La réunion visait notamment à coordonner la préparation des échéances électorales entre l'UMP et ses alliés. Ils ont décidé de constituer un groupe de travail sur le bipartisme et ses conséquences sur les modes de scrutin, en particulier aux régionales. Mais aussi aux législatives.


Publié dans DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article