Les collectivités territoriales inquiètes quant au financement des transports urbains et périurbains

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Après la présentation des conclusions du comité opérationnel sur les transports urbains et périurbains du Grenelle, les associations d'élus s'inquiètent de voir l'engagement financier initial de l'Etat revu à la baisse. Explications.

Le temps a beaucoup manqué pour travailler efficacement. Le comité opérationnel a été mis en place mi-janvier alors que nous devions rendre nos conclusions mi-mars. A cause de ce problème de timing, certaines mesures n'ont pu aboutir, regrette Chantal Duchène, directrice générale du Groupement des autorités responsables des transports (GART). En ce qui concerne la question des compétences des collectivités territoriales, les discussions n'ont guère avancé. Mais la grosse question reste celle du financement des transports collectifs...

Un avis partagé par les principales associations d'élus*, impliquées dans les travaux de Comité opérationnel sur les transports urbains et périurbains (Comop 7) du Grenelle. Celles-ci ont remis, lors de la présentation des conclusions du Comop, une déclaration au ministre de l'Ecologie et au secrétaire d'Etat chargé des Transports, Dominique Bussereau, exprimant leur crainte de voir se mettre en place des mesures qui ne seraient pas à la hauteur des engagements financiers initiaux et seraient donc sans commune mesure avec les objectifs pris par la France pour faire face aux enjeux du changement climatique.

LIRE LA SUITE

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article