L'"écovillage" de Bimini Place, utopie écologiste au coeur de la mégapole de Los Angeles

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

LE MONDE | 25.04.08 | 15h53  •  Mis à jour le 25.04.08 | 15h53 LOS ANGELES, ENVOYÉE SPÉCIALE

En passant le seuil du 117 Bimini Place, au coeur de Los Angeles, on entend un coq chanter. A l'arrière du petit immeuble début du XXe siècle, il y a un jardin. Et une petite dame en pantalon et gros pull sombres, aux cheveux gris, aux yeux bleu ciel, qui sourit en guise de bienvenue. C'est Lois Arkin, la fondatrice de l'"écovillage" de Los Angeles, le seul au monde sans doute situé au beau milieu d'une mégapole.

LIRE LA SUITE

Publié dans DEVELOPPEMENT DURABLE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article