La CNIL réitère son opposition au passeport biométrique

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

LE MONDE | 17.05.08 | 14h37  •  Mis à jour le 17.05.08 | 14h37

Les fondations de la première base de données biométriques, destinée à rassembler la majeure partie de la population française, auront été posées contre l'avis de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). Son président, Alex Türk, l'a rappelé, vendredi 16 mai, lors de la présentation du rapport annuel de l'autorité indépendante. Un décret, publié le 4 mai, instaure en effet la prochaine génération de passeports, dont la nouveauté est de reposer sur un fichier central.

LIRE LA SUITE

Publié dans SOCIETE - SOCIAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article