Tricastin : la filiale d’Areva sanctionnée pour négligence

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Nucléaire. L’Autorité de sûreté demande l’arrêt partiel des activités du site. Une première. 
Laure Noualhat - QUOTIDIEN : samedi 12 juillet 2008

Pour la première fois de son histoire, le gendarme du nucléaire vient de dresser un PV à un contrevenant de l’atome. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a décidé vendredi de suspendre «l’arrivée d’effluents dans la station de traitement à l’origine de la pollution» sur le site de la société Socatri. En clair, l’ASN demande l’arrêt partiel des activités de la filiale d’Areva. L’Autorité n’y va pas par quatre chemins pour motiver sa décision. Elle estime que la sécurité n’est pas correctement assurée sur le site. Pire, au moment des faits, l’exploitant savait pertinemment que son système de rétention était endommagé. Et pour cause, le 2 juillet, la cuve a été heurtée par un engin provoquant une fissuration.

LIRE LA SUITE

Publié dans ENVIRONNEMENT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article