Procès pour outrage : "Sarko facho !" contre "Casse-toi, pauvre con"

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

LE MONDE | 11.07.08 | 15h10  •  Mis à jour le 11.07.08 | 16h01

On a rarement entendu un sous-préfet dire autant de fois "Sarko facho". Jeudi 10 juillet, devant le tribunal correctionnel de Paris, Frédéric Lacave a répété une bonne dizaine de fois cette expression, qu'il a tant entendue ce 22 octobre 2007, devant la station de métro Guy-Môquet. Ce jour-là, Nicolas Sarkozy devait venir lire la lettre de Guy Môquet au lycée Carnot, dans le 17e arrondissement de Paris. La visite fut annulée et remplacée par une lecture, par Jean-Louis Borloo, dans la station de métro.

LIRE LA SUITE

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article