Eric Woerth : " Entre 3 et 5 milliards d'euros de moins-values sur les rentrées fiscales de 2008 "

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

[ 10/07/08  - 10H25   - actualisé à 10:48:00  ]

Le projet de budget 2009 " s'élabore sous une contrainte extrême ", prévient le ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique. L'Etat supprimera l'an prochain de 7.000 à 9.000 postes de fonctionnaires de plus qu'en 2008.  

La croissance fléchit, l'inflation progresse : faut-il s'inquiéter pour la situation budgétaire, déjà dégradée, du pays ?

Il n'est pas dans ma nature d'être inquiet, mais il est certain que la période de difficultés économiques que nous traversons rend la situation budgétaire encore plus complexe.

La poussée d'inflation entraîne des augmentations de dépenses contraintes coûteuses pour les finances publiques.

En 2008, nous devons absorber entre 2 milliards et 2,5 milliards supplémentaires d'intérêts de la dette.

Malgré cela, je conserve l'objectif que les dépenses de l'Etat n'évoluent pas plus vite que l'inflation cette année.

LIRE LA SUITE



Publié dans BUDGET DE L'ETAT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article