Réforme du secondaire : vers un lycée à l'anglo-saxonne

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

[ 18/07/08  ]

Organisation de la scolarité en semestres, modularité des programmes, autonomie des établissements... Le « nouveau lycée » esquissé hier par Xavier Darcos opère un net rapprochement avec les standards internationaux.

Pas de révélations mais une confirmation lors du « point de situation » organisé hier au ministère de l'Education nationale : la réforme du lycée, chère à Xavier Darcos, se fera sous le signe d'un infléchissement vers les modèles étrangers, nordiques et anglo-saxons.

En annonçant la « modularisation » et la « semestrialisation » des enseignements de seconde et, probablement, du cycle terminal, le ministre de l'Education nationale entend sonner le glas d'un système français reposant sur l'extrême hiérarchisation des filières et le cloisonnement des parcours.

« Il est capital d'apporter davantage de souplesse et d'autonomie aux élèves », a expliqué le ministre. En clair, l'élève, parallèlement à un bloc fondamental, aura le choix entre plusieurs modules répartis sur l'année en deux périodes partiellement indépendantes.

Un nouveau séquençage qui dégage plus de flexibilité tout en se rapprochant des rythmes universitaires. « Il faut en finir avec le modèle napoléonien du lycée d'aujourd'hui », a résumé Jean-Paul de Gaudemar, recteur d'Aix-Marseille et chargé de mission sur la réforme en cours.

Publié dans ENSEIGNEMENT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article