Les maires bloquent le passage au passeport biométrique

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

L'instruction des futures demandes de passeport biométrique, que l'Etat va déléguer à quelque 2.000 communes, est trop peu compensée au goût de bien des maires. Un transfert de charge qui ne repose toujours sur aucun support légal.

Le nouveau passeport biométrique, qui doit entrer en circulation à partir du 28 juin 2009, donne bien du fil à retordre au ministère de l'Intérieur. A moins d'un an de la date fatidique, nombre de maires refusent de laisser leur commune instruire les futures demandes, comme les y presse ardemment la Place Beauvau. Tous ceux du département de la Corrèze, entre autres, ont décidé de dire non. Le secrétaire général de l'Association des maires de France (AMF), André Laignel, est entré en rebellion.

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article