Corinne Lepage: "Le fichier Edvige? Impensable en démocratie"

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

La vice-présidente du Modem a déposé un recours devant le Conseil d'Etat contre le fichier ce jeudi. Sur Le Post, elle explique pourquoi.

Fichiers numérotés
Fichiers numérotés
© Guy Montagu-Pollock/Arcaid/Corbis/Guy Montagu-Pollock

Depuis la création du fichier Edvige il y a un mois,le nombre de ses détracteurs augmentent de jour en jour.

Dans un premier temps, le fichier avait suscité la colère et l'inquiétude de nombreuses associations qui s'opposaient surtout au fichage des personnes de plus de 13 ans "susceptibles de troubler l'ordre public".

Les actions se sont donc multipliées: une pétition, mise en place par La Ligue des Droits de l'Homme le 10 juillet dernier, a d'ores et déjà recueilli plus de 60 000 signatures. La Haute Autorité de Lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) a fait connaître ses réticences au sujet d'Edvige, et un collectif d'associations a déposé un recours devant le Conseil d'Etat.

Mais une autre "catégorie" de personnes est également fichée: les politiques. Du coup, la fronde contre Edvigel'adjoint Verts du maire de Lyon a déposé un recours contre Edvige. Jeudi, c'était au tour de Corinne Lepage.


Sur Le Post, la vice-présidente du Modem explique sa démarche :

Pourquoi avez-vous déposé un recours?
"Parce que depuis que le fichier Edvige fait débat, le volet politique de cette affaire est resté inaperçu en raison du choc qu'a provoqué l'annonce du fichage à partir de 13 ans."

Pourtant, on le sait, les politiques sont fichés...
"Ce n'est pas pareil. Avant ce fichier, ça n'était pas légal. D'ailleurs, plusieurs présidents de la République ont mis en cause cette pratique. Aujourd'hui, c'est d'autant plus grave que ça devient légal. Avec cette systématisation du fichage politique, nous allons passer d'un stade artisanal du fichage à un stade industriel. C'est impensable en démocratie."

Avez-vous déposé un recours seule ou en collectif?
"J'ai déposé un recours en mon nom mais d'autres personnes me soutiennent et ont signé. Ce recours est le résultat d'une mobilisation d'ordre sociétale avec Cap 21."

En avez-vous parlé avec François Bayrou, le président du Modem?
"Bien sûr. Sur le fond, il me soutient mais il n'a pas voulu signer le recours."

Qu'est-ce qui vous dérange le plus dans le fichier Edvige?
"Ce n'est pas le fichage de certaines personnes. J'ai été candidate à la présidentielle, je sais très bien que j'ai été fichée et surfichée. Ce qui me dérange, c'est ce fichage à grande échelle. Quand on replace le fichier Edvige dans le contexte général, c'est préoccupant: prise en main des médias, mise au pas des institutions judiciaires..."

Le fait d'avoir déposé un recours devant le Conseil d'Etat suspend-il l'utilisation du fichier?
"Non, un recours n'est pas suspensif. Il va falloir attendre la décision du conseil d'Etat d'ici un an environ."

Pourquoi le fichier Edvige a t-il été créé par un décret et non par une loi?
"C'est une excellente question et c'est ce que je demande dans mon recours. Ce type de fichier ne pouvait être créé qu'en passant pas une loi votée par l'Assemblée. Ce n'est pas normal que cela ait été fait par décret."

(Source: Le Post) prend une autre dimension. La semaine dernière,

Publié dans MOUVEMENT DEMOCRATE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article