Le FMI enquête sur un deuxième abus de pouvoir de DSK

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

LEMONDE.FR | 21.10.08 | 09h49  •  Mis à jour le 21.10.08 | 10h03

Ce week-end, alors qu'éclatait l'"affaire Piroska Nagy", du nom de l'économiste du FMI qui aurait pu bénéficier des faveurs de Dominique Strauss-Kahn, son patron, les sources proches du dossier évoquaient à demi-mot l'existence d'une deuxième affaire, laquelle concernerait cette fois une stagiaire française et recouvrerait une dimension plus politique que sexuelle.

Le Wall Street Journal, déjà à l'origine de la première révélation, donne, mardi 21 octobre, des détails sur cette deuxième affaire. Selon le quotidien, le FMI enquêterait actuellement pour savoir si son directeur général a joué un rôle dans la nomination d'une jeune femme de 26 ans, Emilie Byhet, à un poste très convoité de stagiaire au sein du département recherche de l'institution. Le journal se garde bien de mettre sur le même plan les deux affaires, et n'évoque pas de liaison sexuelle entre les deux protagonistes. Le WSJ qualifie la jeune femme de "political protégé"
de l'ancien ministre socialiste.

LIRE LA SUITE
 

Publié dans DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article