Cinquante collectivités locales victimes de la finance folle

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Ghislain de Montalembert -31/10/2008 | Mise à jour : 16:59 |

La brutale remontée des taux variables alourdit énormément le poids de la dette de certaines collectivités territoriales. Des hausses d'impôts locaux sont à redouter.

C'est peut-être la prochaine bombe. Les collectivités locales sont touchées par la crise financière. Victimes de produits financiers « toxiques » qui n'ont pas grand-chose à envier aux crédits subprimes inventés outre-Atlantique par les mauvais génies de la finance folle. Au ministère de l'Intérieur, l'affaire est prise au sérieux. Suffisamment, en tous cas, pour qu'un rapport ait été récemment demandé à plusieurs établissements financiers, afin d'évaluer l'ampleur du problème et, si possible, de connaître les noms des collectivités locales les plus affectées. Selon une première estimation, 40 à 50 collectivités territoriales (communes, communautés de communes et une communauté urbaine) sont en difficulté. Leurs emprunts atteignent des niveaux de taux d'intérêt supérieurs à 8 % qui pourraient évoluer vers les 10 %.

LIRE LA SUITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article