Affaire Madoff : les pertes pourraient finalement s'établir entre 15 et 25 milliards de dollars

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

[ 06/02/09  ]

En révélant l'existence d'une douzaine de fonds nourriciers supplémentaires basés en Europe, le « whistleblower » Harry Markopolos jette une nouvelle lumière sur l'étendue de la fraude. Il relativise le montant des pertes provoquées par l'escroquerie.

Harry Markopolos a dénoncé l'« incompétence » et l'« amateurisme en matière financière » des juristes de la SEC.
Cliquez ici
DE NOTRE BUREAU DE NEW YORK.

Tous les grands « networks » américains ont diffusé de larges extraits de son réquisitoire impitoyable. Le visage grave, la voix tremblante d'une rage à peine contenue, le « whistleblower » (dénonciateur) Harry Markopolos, cinquante-deux ans, ancien réserviste des services de contre-espionnage de l'armée américaine devenu gestionnaire de fonds, ne s'est pas privé de dénoncer l'« incompétence » flagrante de la Securities and Exchange Commission (SEC) dans le « scandale Madoff ».

LIRE LA SUITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article