La lutte antiantennes relayée par les juges

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

CATHERINE MAUSSION

Les procès contre les antennes de téléphonie mobile vont-ils s’emballer ? La victoire, mercredi, devant la cour d’appel de Nanterre par trois couples de Tassin-la-Demi-Lune, (banlieue de Lyon) contre Bouygues Telecom l’obligeant à éteindre son relais, pourrait faire école. Hier, Etienne Cendrier, le porte-parole de Robin des Toits, disait «crouler sous les coups de fil. On avait trois à quatre procès dans les tuyaux. On va vers une bonne dizaine». Hier, Bouygues Telecom s’interrogeait sur l’opportunité d’une saisine de la Cour de cassation. L’arrêt a créé une onde de choc. Il s’agit «d’un revirement de la jurisprudence», selon Richard Forget, avocat des ménages. Les cours d’appel n’avaient jamais confirmé la condamnation d’un opérateur à démonter ses installations. Jusqu’à ce que les plaignants lyonnais soulèvent «le trouble anormal de voisinage».

LIRE LA SUITE

Publié dans SANTE - ALIMENTATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article