Ils sont jeunes mais n’ont plus foi en l’avenir

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Créé le 10/03/09 - Dernière mise à jour à 10h37

Les jeunes Français sont parmi les plus pessimistes d’Europe. Selon le sociologue Olivier Galland, les 16-25 ans ont en fait perdu la foi en l'avenir, n’ayant ni confiance dans les autres, ni dans la société. Pour tenter de répondre à leurs inquiétudes, le gouvernement a lancé lundi autour de Martin Hirsch une concertation. Objectif : lancer une politique globale de la jeunesse.


LIRE LA SUITE

Publié dans SOCIETE - SOCIAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article