Le PS envisage la suspension de Gérard Dalongeville, son avocat avance ses arguments

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

vendredi 10.04.2009, 17:04 - La Voix du Nord

Le bureau national du PS devra décider le 21 avril de la suspension pour « indiscipline totale » à l'égard du parti du maire PS de Hénin-Beaumont mis en examen pour détournement de fonds publics, a annoncé vendredi le parti. Par ailleurs, l'avocat de Gérard Dalongeville a estimé que celui-ci avait « trop signé » mais qu'il n'a pas « participé » à des affaires frauduleuses.

 

« En raison des développements récents de la situation à Hénin-Beaumont, le prochain Bureau national du Parti socialiste qui se réunit le 21 avril sera saisi de la suspension du maire d'Hénin-Beaumont, et de l'ensemble des élus PS » qui n'ont pas respecté une décision du bureau fédéral du parti, a indiqué Christophe Borgel, secrétaire national PS aux Fédérations.

La demande de suspension est une décision « conservatoire », dans l'attente « des décisions de la commission fédérale des conflits » du parti qui se réunira le 29 avril 2009, a-t-il précisé. Celle-ci sera saisie d'une demande d'exclusion de Gérard Dalongeville de la part de la fédération du Pas-de-Calais.

Le bureau fédéral du Pas de Calais avait le 5 avril décidé de voter le 6 avril lors du conseil municipal contre le retrait des délégations de Marie-Noëlle Lienemann, première adjointe socialiste, et du communiste David Noël, qui avaient refusé de voter le budget de la ville.

LIRE LA SUITE

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article