Révélations sur la perquisition policière BNP Paribas dans les eaux troubles du scandale Madoff

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Les banques françaises face à l'escroquerie Madoff
15 Avril 2009 Par Laurent Mauduit


On savait peu de choses sur la perquisition conduite le 26 mars par la brigade financière au siège de BNP Paribas, sinon qu'elle a pour origine une plainte pour faux et usage de faux déposée par Kléber Rossillon, l'un des héritiers de la dynastie Schlumberger, qui a été victime de l'escroquerie Madoff.

Mediapart en révèle, en exclusivité, tous les détails. Selon cet investisseur, certains documents de souscription ont été contrefaits. Nous publions l'un d'eux: assorti d'une fausse signature, il s'agit d'un bulletin de souscription à la Sicav luxembourgeoise Luxalpha, intégralement investie en Madoff. La banque conteste avoir commis la moindre faute. Cet article est le premier volet d'une enquête mettant au jour de nombreux secrets de la confrontation judiciaire qui oppose des inve
stisseurs français grugés à leurs banques.

Lire la suite
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article