Plusieurs universités impliquées dans un trafic de diplômes?

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Des étudiants chinois auraient acheté leurs diplômes dans plusieurs universités françaises. Le directeur de l'Institut d'administration des entreprises de Toulon réfute toute corruption massive.

La réussite n'a pas de prix. Des étudiants chinois auraient obtenu des licences et des masters contre de l'argent. Plusieurs universités françaises pourraient être concernées par ces trafics présumés de diplômes monnayés.


Deux enquêtes, judiciaire et administrative, sont ouvertes après des dénonciations à l'université du Sud-Toulon-Var.


L'affaire qui a «un fort retentissement dans le monde universitaire», selon une source proche de l'enquête, a débuté par une dénonciation sans preuve d'un enseignant de Toulon affirmant que «plusieurs dizaines» d'étudiants chinois auraient obtenu des diplômes contre de l'argent.


«Plusieurs sommes sont avancées. On parle de 100.000 euros pour certains diplômes ou lots de diplômes mais ce ne sont que des allégations», a indiqué le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest, précisant que ce trafic pourrait durer depuis plusieurs années. Certains des étudiants soupçonnés sont d'ailleurs déjà retournés vivre en Chine.

LIRE LA SUITE

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article