Bernard Lehideux à Noisy-le-Grand : “une Europe unie, crédible et solidaire, refusant l’ultra-libéralisme et qui doit trouver son équilibre”

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Le département de Seine Saint Denis a réuni une quarantaine de personnes au café du Cinéma à Noisy le Grand le 18 avril 2009, vers 10 heures, autour de Bernard Lehideux, député européen et candidat sur la liste conduite par Marielle de Sarnez en Ile-de-France.

Participaient à ce débat,dont le thème était l’Europe sociale, à la tribune Sabrina Assayag (Conseillère municipal des Pavillons-sous-Bois et Trésorière des Jeunes Démocrates), Aude Luquet (Conseillère Régionale d’Ile de France et Conseillère municipale de Melun) … et dans la salle, Tristan Brayat (Président des Jeunes Démocrates de Seine et Marne), tous colistiers sur la liste conduite par Marielle de Sarnez, ainsi que des conseillers municipaux de villes voisines.

D’emblée, et après la présentation des activités politiques passées de Bernard Lehideux, par la Présidente du Mouvement départemental, Marylise Martins, celui-ci a mis l’accent sur la nécessité de pratiquer une politique qui soit celle d’un combat afin de faire progresser, idées et convictions. Ce sont ces idées que chacun de nous devons incarner. Une Europe unie, “crédible et solidaire, refusant l’ultra-libéralisme et qui doit trouver son équilibre”, voilà ce que le Modem incarne, a-t-il précisé.

Cette rencontre-débat s’est achevée en toute convivialité avec une satisfaction pour la plupart d’entre nous, celle d’avoir ajouté une petite pierre sur le chemin de la justice sociale, ou tout du moins d’y avoir quelque peu et très modestement contribué !

Bernard Lehideux à Noisy-le-Grand

Rappelons que François Bayrou, candidat à l’élection présidentielle s’est engagé au micro de France Info du 11 avril dernier “à réconcilier les Français avec l’Europe. Il souhaite que l’idée européenne revienne au centre des préoccupations, qu’elle nous aide à sortir du carcan dans lequel nous nous sommes enfermés. L’idéal européen, selon François Bayrou, est grand, il n’est pas vain, il doit pouvoir nous hisser au niveau des plus grandes puissances mondiales. Sans l’Europe, la France n’est rien. Sans la France, l’Europe ne sera pas grand chose.”

Publié dans MOUVEMENT DEMOCRATE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article