La gouvernance de la future politique commune de pêche doit être radicalement décentralisée

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES


ALDE PRESS RELEASE
Distribution: immediate - April 24, 2009, 12:54 pm
La gouvernance de la future politique commune de pêche doit être radicalement décentralisée
Alors que la Commission européenne vient d'engager une large consultation en vue d'une réforme profonde et souhaitable de l'Europe Bleue à l'horizon 2013, le Parlement européen, réuni aujourd'hui en session plénière à Strasbourg, a adopté un rapport d'Elspeth ATTWOOLL (LibDem, Royaume-Uni) qui prône une refonte complète de la gouvernance institutionnelle de la politique commune de la pêche (PCP), visant en particulier à renforcer le rôle des conseils consultatifs régionaux (CCR) créés en 2004.

"La participation accrue des parties prenantes au processus décisionnel a des effets positifs indéniables, comme le prouvent par exemple l'accord volontaire des pêcheurs écossais de fermer les zones où abondent les cabillauds juvéniles et la décision du CCR de la mer du Nord d'interdire de rejeter les cabillauds commercialisables", a souligné Mme Attwooll. "Cela étant dit, il est indéniable qu'il reste des problèmes à résoudre en ce qui concerne le financement, la composition et la zone couverte, et qu'il est nécessaire de prendre des mesures pour améliorer leur visibilité, les procédures de consultation et l'accès des CCR aux preuves scientifiques sur l'état des stocks halieutiques, source permanente de polémique avec les pêcheurs".

Pour le Parlement européen, cette situation plaide pour que les CCR soient placés au coeur du dispositif de gouvernance de la future PCP. "Il faut une décentralisation radicale, de manière à ce que les mesures soient adaptées à des activités données de pêche dans des zones précises, conformément aux conditions qui régissent celles-ci", a plaidé la rapporteure. "Tandis que la PCP devrait demeurer une politique commune en ce qui concerne ses objectifs et sa réglementation, son administration et son contrôle en général, la gestion réelle devrait être progressivement conférée aux CCR afin que ces derniers jouent pleinement leur rôle de gestionnaires lorsque la réforme future de la PCP aura été réalisée", a conclu Elspeth Attwooll.

Publié dans EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article