Bayrou lance son « J'accuse »

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Jeudi 30 Avril 2009

ÉDITION. En publiant « Abus de pouvoir » (1), le président du Modem se place résolument comme le recours face à Nicolas Sarkozy

« Sud Ouest ».

Votre livre a un titre fort. Est-ce en référence à celui de François Mitterrand, « Le Coup d'État permanent » ?

François Bayrou. François Mitterrand, il y a plus de quarante ans, évoquait uniquement une question institutionnelle.

Pour moi, aujourd'hui, la question est beaucoup plus large. En fait, il y a trois abus de pouvoir.

Tout d'abord, sans plus s'embarrasser d'aucun principe - ne serait-ce que la loi -, le pouvoir actuel prend le contrôle de tout, depuis l'effacement du gouvernement jusqu'à l'humiliation du Parlement, en passant par la justice.

Le deuxième, c'est qu'il a décidé d'imposer à la France une idéologie contraire à ce qui a fait notre histoire...


LIRE LA SUITE

 

Publié dans MOUVEMENT DEMOCRATE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article