Malgré les pressions, le Sri Lanka exclut toujours une trêve

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Par LEXPRESS.fr avec Reuters, publié le 30/04/2009 à 17:49

COLOMBO - Le président du Sri Lanka, Mahinda Rajapaksa, a de nouveau exclu jeudi un cessez-le-feu avec les rebelles séparatistes tamouls, répondant aux critiques que ses actions militaires constituent une "opération humanitaire".


Les autorités de Colombo subissent une forte pression de la communauté internationale pour faire taire leurs armes afin que les milliers de civils pris au piège dans la dernière poche de résistance des Tigres tamouls puissent fuir la zone de combats.

LIRE LA SUITE

Publié dans INTERNATIONAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article