"Petit dictionnaire pour faire aimer l'Europe", de Marielle de Sarnez, une euro-enthousiaste

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

LE MONDE | 15.05.09 | 17h33  •  Mis à jour le 15.05.09 | 17h33

Pour "faire aimer l'Europe", Marielle de Sarnez a emprunté la forme d'un "petit dictionnaire" en 80 (et quelques) items. Le choix a l'avantage de la pédagogie, l'inconvénient de la concision. Il faut reconnaître à l'eurodéputée et chef de file du Mouvement démocrate (MoDem) aux élections de juin la constance de son engagement européen. L'Europe, pour elle, n'est ni un exil ni une pénitence.

Elle en revendique la "raison du coeur". Belle formule, mais l'écriture penche trop du côté de la raison pour faire entendre le coeur. Certaines mises au point constituent cependant d'utiles rappels. L'exemple du revirement français sur le temps de travail et le droit à l'opt out ("dérogation") dont bénéficie le Royaume-Uni illustre l'"hypocrisie" qui prévaut sur des dossiers sensibles, quand les gouvernements préfèrent taire les positions qu'ils défendent dans le secret des instances européennes et faire porter l'opprobre sur l'Europe quand les décisions rencontrent la contestation.

LIRE LA SUITE

Publié dans ELECTIONS PASSEES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article