Alarme sociale

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

LE MONDE | 13.06.09 | 14h57  •  Mis à jour le 13.06.09 | 14h57

Toute une série de mauvaises nouvelles économiques et sociales soulignent la gravité de la crise multiforme dans laquelle la France est plongée. Au premier trimestre de 2009, les destructions d'emplois ont atteint des sommets qui n'avaient jamais été enregistrés depuis que des statistiques mesurent ces mouvements.

Ainsi, selon l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss), qui couvre toutes les entreprises, privées et publiques, du secteur concurrentiel, ce sont 263 000 emplois qui ont disparu en trois mois. L'Insee, pour sa part, avance le chiffre de 187 800 pertes nettes d'emplois. Bien sûr, des postes de travail ont été créés, mais, avec la récession, le solde entre créations et destructions est devenu négatif.

LIRE LA SUITE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article