TVA/restauration : une baisse des prix contrastée

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

PARIS (AFP) — Après des années d'attente, la restauration est passée mercredi à la TVA à taux réduit mais la baisse des prix promise semble très contrastée, entre les grandes chaînes qui en font un argument commercial et les indépendants qui l'appliquent souvent discrètement voire pas du tout.


Impossible de savoir combien des 180.000 cafés et restaurants de France ont baissé leur prix mercredi en même temps que la TVA passait de 19,6 à 5,5%.


Bercy ne fera pas de comptage officiel, seule la baisse globale des prix est importante, a assuré la ministre de l'Economie Christine Lagarde, qui se fiera aux prochains relevés de prix attendus début 2010. Ils seront comparés aux 28.000 relevés réalisés en mars et avril par les services de l'Etat.


A l'Umih (1er syndicat de restaurateurs), la présidente Christine Pujol, se dit "finalement agréablement surprise" par la participation des professionnels.


LIRE LA SUITE

Publié dans ECONOMIE - DROIT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article