La cause oubliée des Ouïgours, par Caroline Fourest

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

LE MONDE | 10.07.09 | 13h19  •  Mis à jour le 10.07.09 | 19h52

Les émeutes en Chine et la répression sanglante qui s'en est suivie remettent en lumière le cas d'une dissidence singulière, bizarrement oubliée par les défenseurs habituels de toute cause musulmane : celle des Ouïgours.

On parle moins d'eux que des Tibétains. Ces 8 millions de musulmans turcophones peuplant la province du Xinjiang subissent pourtant de véritables persécutions au nom de la sinisation. Colonisée au XIXe siècle et mise au pas par l'empire, la province est riche en hydrocarbures, en ressources minérales et en terres agricoles. Le régime communiste a toujours redouté que le développement d'une culture ouïgoure autonome ne débouche sur une volonté d'indépendance. Comme pour les Tibétains, il s'emploie donc à diluer l'identité de la région à grand renfort de population han. Ce qui provoque régulièrement de vives tensions entre les deux communautés et, de temps à autre, des révoltes.


Publié dans INTERNATIONAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article