Union de la gauche : pourquoi Martine Aubry prend un râteau

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Par Julien Martin | Rue89 | 13/07/2009 | 19H32

Avec plus ou moins de doigté, tous ont dit non à Martine Aubry. Mardi dernier, la première secrétaire du PS a envoyé une lettre à tous les représentants des partis de gauche, à l'exception du NPA, pour les appeler à une « nouvelle démarche de rassemblement », à la création d'une « maison commune », dès les élections régionales de 2010 :

« Le Parti socialiste est prêt à travailler dans chaque région avec l'ensemble des partis de gauche et les écologistes, sur un projet commun et une réflexion commune sur notre stratégie électorale. »

Si elle ne le dit pas clairement, ses lieutenants s'en sont chargé pour elle : l'objectif est de constituer des listes d'union dès le premier tour. Harlem Désir, secrétaire national à la coordination, n'a pas affirmé autre chose, lundi dernier, dans une tribune publiée sur Rue89 :


Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article