"La mort du PS ? C'est possible"

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

LE MONDE | 26.08.09 | 14h45

Directeur général de l'Organisation mondiale du commerce et membre du Parti socialiste, Pascal Lamy estime que la gauche doit davantage critiquer le capitalisme, notamment en analysant ses limites anthropoliques.

 

Comment expliquez-vous le recul presque général de la social-démocratie lors des européennes de juin ?

Cet échec est paradoxal en temps de crise, mais il est indiscutable. Pour deux raisons. En dépit de la réflexion engagée par le Parti socialiste européen, son analyse du capitalisme de marché n'était ni assez approfondie ni entendue, faute d'être suffisamment partagée et promue par les partis nationaux. On a dit pendant des années que les socialistes français étaient plus malades que les autres. Non seulement ils ne sont pas guéris, mais la faiblesse idéologique dont ils souffrent s'est plutôt étendue aux autres socialistes européens.

LIRE LA SUITE

Publié dans REVUES DE PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article