Géographie politique : de l’absurdité même du concept de localisation géographique de la pensée politique

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

PAR JEROME PITON - MODEM CRETEIL

La grande question de cet été et qui rythme encore en cette rentrée les débats politiques serait de savoir si le MoDem est de gauche et pourrait ainsi rejoindre une coalition dite de gauche lors des prochaines élections.

Il y a dans cette question lancée par les médias, suite à un discours de Martine Aubry lors des universités d’été du PS à la Rochelle laquelle réclamait des éclaircissements au MoDem quant à son positionnement, un résumé de l’absurdité même du concept de localisation géographique de la pensée politique.

Certes, le positionnement physique des élus dans une assemblée permet de situer ceux qui dans un hémicycle siègent à droite, à gauche, au centre. Pour autant, l’histoire aurait pu retenir que certains siègent à l’ouest, d’autres à l’est. Le MoDem est-il à l’est ? À l’ouest ? Au moins la question aurait pu prêter à sourire. Ou le MoDem est-il, telle l’étoile polaire, le parti du nord ? Quelle cocasserie également de qualifier de partis de l’ouest les partis siégeant à gauche et de partis de l’est ceux siégeant à droite au regard de notre histoire !


Plus poétique était la classification entre la plaine ou le marais siégeant en bas et proches du pouvoir, la montagne en haut et les sans-culottes proches du public.


Nous ne nions pas que cette géographie clivante par définition ait pu représenter un temps sinon une identité de pensée, le plus grand dénominateur commun appliqué à divers partis politiques : l’on disait ainsi que le dénominateur commun de la gauche était la solidarité, de la droite l’ordre.

Mais aujourd’hui, la notion politique de gauche ou de droite ne se résume qu’en un positionnement géographique au sein d’une assemblée ; le dénominateur commun s’est vidé de valeurs pour se résumer à une localisation purement physique. Ne nions pas cependant qu’elle soit également une référence historique certes à contenu variable.


LIRE LA SUITE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article