FMI : Le troisième assaut de la crise sera marqué par une hausse du chômage

Publié le par MODEM MARNE & CHANTEREINE - CHELLES

Des signes de reprise économique, mais un chômage toujours en hausse. Les gouvernements doivent poursuivre leurs plans de relance pour combattre la crise.

"Eviter une catastrophe potentielle»
Les politiques mises en place pour combattre la crise économique la plus grave depuis la Grande dépression portent leurs fruits, mais il ne faut pas que les gouvernements relâchent leurs efforts de relance tant que la reprise ne se sera pas bien installée et que les niveaux de chômage n’auront pas amorcé une décrue, a mis en garde le Directeur général du FMI.

S’adressant à la presse à l’issue des deux jours de réunion des ministres des finances et gouverneurs de banque centrale de pays industrialisés et émergents à Londres, Dominique Strauss-Kahn a indiqué que des signes de rétablissement étaient perceptibles, mais que le chômage allait continuer de monter.

«Nous assistons à la troisième vague de la crise, qui provoque une hausse des taux de chômage» a indiqué Dominique Strauss-Kahn. Les deux premières phases étaient la crise financière et la crise économique mondiale qu’elle a provoquée.

«Mettez-vous à la place du travailleur en Allemagne ou en France qui risque de perdre son emploi dans les mois à venir. Pour lui la crise n’est pas surmontée, elle est bel et bien devant lui» a-t-il observé lors de la conférence de presse de clôture de la réunion des ministres du G-20.

LIRE LA SUITE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article